Search the Community

Showing results for tags 'markov'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • DISCUSSION SUR LE HOCKEY
    • TOUT SUR LE CANADIEN
    • TOUT SUR LA LNH ET LIGUES MINEURES
  • COMMUNAUTÉ FANTÔMES DU FORUM
    • LE SALON DES FANTÔMES
    • LE GRENIER
  • FANTÔMES MORTS DE RIRE
    • TOUT EN HUMOUR
    • À L'AFFICHE
  • FANTÔMESDUFORUM.NET
    • TOUT SUR FANTÔMESDUFORUM.NET

Calendars

  • Community Calendar

Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Interests


Biography


Location


Interests


Occupation

Found 52 results

  1. Lehkonen, Hudon et moi, on avait à peine 5 ans la dernière fois que le CH a gagné à San Jose. Ça va faire les boys, on la gagne ce soir. Aille Markov, tu devais bien avoir 30 ans en 1999 toi hahahaha. Va falloir que tu arrêtes de jouer bientôt, ça passe pas une couche dans des culottes de hockey pppffffoooouuuuhahahahahaha... - Alex Galchenyuk
  2. Aille Coach, j'peux-tu rester chez nous aujourd'hui? Pas que ça me tente pas de faire la pratique, mais j'me sens plus les jambes ce matin. C'est trop jouer 30 minutes dans un matCH. Quoi? De quossé? 50 push-ups? OK, je vais les faire, mais à la maison OK? - Andrei Markov
  3. Oui allô, Andreï svp... Hey Markov! C'est PK... Un autre enfant à 37 ans? Bien voyons donc Andreï, un quatrième à ton âge, elle va t'appeler Grand-Papa hahahaha. On voit bien qu'au moins, dans ta vie personnelle, t'as pas de misère à la mettre dedans mon chum... hahahahaha... Quoi? T'as comprends pas? Ah misère.... Semin, DSP, Gilbert, Miitchell, Byron, la margarine Fleischman c'est de la scrap. Pateryn peut devenir bon si on le laisse jouer un peu. On lui préfère Barberio, Emelin, Gilbert. - PK Subban
  4. Nenon, je ne boude pas, c'est ma face normale de russe. J'aimerais bien jouer plus longtemps, mais le coach veut que je me repose l'épais. Ben oui, pendant c'temps là, on perd. Nenon, je ne boude pas, c'est mon attitude grognon de russe. Quossé que vous voulez, je suis russe. Vous ne voulez pas que je change ça aussi coach? - Andrei Markov Barros-Gilbert-Murray-Malhotra-Parenteau-Semin-Kassian-Sekac-Fleischman Briere-Parros-Gilbert-Murray-Malhotra-Pare- Un journaleux Pour continuer de « rire un bon coup », voyez les ajouts des fantômes dans les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant-hier Celle d'avant avant-hier
  5. J'échangerais bien Plekanec, Eller, Markov et Gilbert contre Simmonds des Flyers. Le problème c'est qu'Hextall va dire à Bergevin qu'il se les mette dans l'péteux ses pieds de céleri à gros contrats. - Féfan Barros-Gilbert-Murray-Malhotra-Parenteau-Semin-Kassian-Sekac-Fleischman Briere-Parros-Gilbert-Murray-Malhotra-Pare- Un journaleux Pour continuer de « rire un bon coup », voyez les ajouts des fantômes dans les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant-hier Celle d'avant avant-hier
  6. Ce ne sera pas une partie facile ce soir. Jonathan Quick et les Kings sont comme les Russes, sont durs à pénétrer. Le CH fait trop de petites erreurs monumentales, il serait temps que les joueurs se retroussent les coudes. - Jean Perron Barros-Gilbert-Murray-Malhotra-Parenteau-Semin-Kassian-Sekac-Fleischman Briere-Parros-Gilbert-Murray-Malhotra-Pare- Un journaleux Pour continuer de « rire un bon coup », voyez les ajouts des fantômes dans les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant-hier Celle d'avant avant-hier
  7. Allo Andrei? C'est Carey... Merci beaucoup pour les conseils, c'est vraiment hot. J't'appelle là, tu n'aurais pas une place pour allez manger du crabe avec du bon vin? Hier ma femme et moi on s'est payé un de ces steaks au resto que tu nous avais conseillé. Vraiment hot la Floride pour les genoux et en passant, tout le monde se rappelle de toi... - Carey Price Barros-Gilbert-Murray-Malhotra-Parenteau-Semin-Kassian-Sekac-Fleischman Briere-Parros-Gilbert-Murray-Malhotra-Pare- Un journaleux Pour continuer de « rire un bon coup », voyez les ajouts des fantômes dans les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant-hier Celle d'avant avant-hier
  8. On s'en va jouer à Québec, on s'en va jouer à Québec... Hey Cary, on s'en va jouer à Québec! Hey Andrei, on s'en va jouer à Québec! Hey Coach, on s'en va j...quoi? 50 push-up? Bon, ça recommence...pas le droit d'être exci...oui, oui, Coach, un,deux,trois,quatre, .... - PK Subban Pour continuer de « rire un bon coup », voyez les ajouts des fantômes dans les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier
  9. Allô Andrei, c'est Max. Ouan, ça fait mal en tabouère. Parles moi en pas, juste pendant un exercice et là, crac, je suis tombé sur le cul. Le genou voulait plus plier. J't'appelle pour savoir c'est quoi le nom de ton doc ici en Floride. J'aimerais ça revenir souvent ici prendre des vacances cet hiver. ~ Max Pacioretty Pour continuer de « rire un bon coup », voyez les ajouts des fantômes dans les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier
  10. Oufffffffffffffff nous avons eut droit à une performance étourdissante de nos glorieux face à une des belles puissances offensives de la ligue nationale ! Quel incantation sort de la bouche de David Perron pendant qu'Andrei fait la danse de Saint-Guy pour se débarrasser de la rondelle collée à son talon ? (Photo by Joe Sargent/NHLI via Getty Images)
  11. Par J.D. Lagrange, Rédacteur en Chef Adjoint, Le Magazine All Habs La saison 2014-2015 n’est vieille que de 12 matchs et des tendances se font remarquer autour des Canadiens de Montréal alors qu’ils traversent leurs premiers moments difficiles de la saison, ayant perdu trois de leur quatre derniers matchs. La bonne nouvelle est que ce sont des points qui peuvent facilement être améliorés considérant le personnel en place, mais qui doivent être corrigés avant que l’équipe ne prenne de mauvaises habitudes. PENTICTON, C.-B. – Tout le monde reconnait les problèmes que connaissent les Canadiens sur l’avantage numérique considérant le personnel à la disposition de Michel Therrien, incluant deux des meilleurs joueurs de pointe de la LNH en Andrei Markov et P.K. Subban. Ils ont présentement un taux d’efficacité de 9,1 pourcent, ce qui les place parmi les cinq pires de la ligue. Mais c’est plus profond que cela. Les Canadiens n’ont bénéficié que de 33 avantages numériques cette saison. Seulement quatre équipes en ont eu moins dans la LNH. Pour une équipe basée sur la rapidité et un échec-avant soutenu, ce n’est pas assez. Quoique mes pensées sur la qualité de l’arbitrage (ou le manque) soit bien connu, je n’aime pas utiliser cette excuse pour justifier cette statistique. Il semble que l’équipe n’utilise pas assez ses forces en ce qui me concerne. Ou le Tricolore est-il victime de sa réputation de jouer la comédie alors que la ligue tente de mettre fin aux plongeons? Peu importe, afin de connaître du succès, une équipe doit avoir un pourcentage d’efficacité d’au moins 20 pourcent sur l’avantage numérique, ce qui est loin d’être le cas. Ils doivent retourner à la base, arrêter de chercher le but parfait et envoyer des rondelles au filet, avec des joueurs obstruant la vue du gardien adverse, prêts à sauter sur les rebonds, espérant qu’une rondelle dévie sur une jambe ou un patin. Un ou deux autres buts par matchs sur l’avantage numérique permettrait peut-être à l’équipe de prendre l’avance dans un match. Allouer le premier but Deux fois seulement cette saison, le Canadien a marqué le premier but. Considérant leur fiche de 8-3-1, c’est remarquable qu’ils soient où ils sont. Cela prend beaucoup de caractère pour revenir de l’arrière mais à jouer avec le feu, on risque de se brûler et c’est ce qui s’est produit dernièrement. Les deux fois qu’ils ont marqué le premier but, ils ont remporté le match et n’eut été des performances de Carey Price, leur fiche serait bien pire. Nous avons rarement vu l’équipe bien commencer un match cette saison en mettant de la pression constante sur leur adversaire. On voit un ou deux trios le faire alors que les deux autres ont de la difficulté à maintenir la pression. Venant d’une équipe avec quatre bons trios, il faut quatre ou cinq présences consécutives avec pression pour avoir l’avantage d’un match. Discipline Combien de fois cette saison avons-nous vu l’équipe connaître une bonne séquence, seulement pour voir leur élan ralenti par une punition? Ou combien de fois le Canadien était-il sur l’avantage numérique avant de voir un joueur prendre une punition en zone offensive? Et combien de fois l’équipe a-t-elle eu à se défendre trois ou quatre fois de suite en désavantage numérique dans la même période? Le Canadien a été décerné 59 punitions mineures à leurs 12 premiers matchs et seul l’Avalanche du Colorado, qui a joué une partie de plus, en ont reçu plus avec 60. De l’autre côté, les Oilers d’Edmonton n’ont reçu que 33 punitions mineures cette saison, et les méchants Flyers de Philadelphie en ont 36. Heureusement pour l’équipe, le désavantage numérique est bon avec une efficacité de 86.3 pourcent, sinon le problème serait encore pire. Le temps que passe l’équipe à se défendre dans ces situations est du temps qu’ils ne peuvent utiliser pour créer de l’offensive et de la pression sur l’adversaire. Au contraire, tuer des punitions fatigue les effectifs de l’équipe, le gardien et ajoute aux bobos en bloquant des tirs et en n’ayant pas le contrôle de la rondelle. Un homme qui doit s’améliorer sur ce point est le joueur le mieux payé de l’équipe, P.K. Subban. Le défenseur étoile mène la LNH avec 10 punitions mineures et ce n’est rien de nouveau pour lui. La saison dernière, il a reçu 38 punitions mineures (5è dans la LNH) et il y a deux ans, on l’a appelé 21 fois en 42 parties (10è dans la ligue). Lorsque ton meilleur défenseur passe autant de temps au banc des punitions, cela place l’équipe à un désavantage et il s’agit d’un problème qui doit être corrigé, surtout de quelqu’un qui aspire à devenir capitaine de l’équipe, un de ses leaders. Bien sûr, il y a des joueurs qui performes sous les attentes, ou quoi que l’effort y soit, les résultats n’y sont pas encore. David Desharnais est à un rythme pour 41 points cette saison, alors que Brendan Gallagher et P-A Parenteau pour moins que cela. Lars Eller et Rene Bourque, après avoir montré ce qu’ils peuvent faire en séries au printemps dernier, n’ont pas fait grand-chose jusqu’ici. Peut-être que si l’équipe passait moins de temps à tuer les punitions, ces joueurs auraient plus de temps de glace de qualité pour attaquer… Malgré tout, l’équipe connait son meilleur début de saison depuis l’arrivée du duo de Marc Bergevinet de Michel Therrien. Leurs 17 points les placent en tête de la conférence de l’est, à égalité avec le Lightning de Tampa Bay et s’ils peuvent améliorer leur avantage numérique, s’appliquer à bien commencer leurs matchs et couper sur leurs punitions, ils obtiendront vraisemblablement de meilleurs résultats. Go Habs Go!
  12. L'homme de $9 millions en tête nos glorieux nous ont encore offert une fin de partie excitante et ont encore défait l'équipe cendrillon de 2013 mais cette fois avec son équipe "A" . Le but est simple... Qui de Markov ou McGinn est meilleur au jeu de Twister ? (Photo by Richard Wolowicz/Getty Images)
  13. Aille Andrei, me prêterais-tu 100$? Je vais te rembourser quand moi aussi j'aurai signé mon nouveau contrat. Quossé? Next question?... ~ PK Subban Pour continuer de « rire un bon coup », voyez les ajouts des fantômes dans les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier
  14. Nous avons passé la mi-saison et les Canadiens font encore une fois mentir les experts en se tenant parmi les meilleures équipe de l’association de l’est et ce, malgré avoir eu leur part de blessures en début de saison. Mais à quoi faut-il s’attendre pour la deuxième moitié, alors que les matchs seront plus serrés et plus intenses vu l’implication pour une place en séries? Le dilemme pour Marc Bergevin est semblable à celui qui lui faisait face il y a un an, alors qu’il doit décider si son équipe peut faire un bout de chemin en séries. Seulement cette fois, il a plusieurs joueurs importants qui deviendront agents libre et seulement trois défenseurs de l’alignement actuel sont sous contrat pour la saison prochaine, seul P.K. Subban étant agent libre avec restriction. Comme nous l’avons récemment analysé au cour d’une chronique lorsque nous avons jeté un coup d’œil sur les agents libres du Canadien, Bergevin et ses adjoints doivent tout d’abord prendre une décision sur le capitaine de l’équipe et sur le quart arrière de l’avantage numérique, ainsi que quelques autres. Une fois ces décisions prises, ils pourront alors adresser les besoins de l’équipe non seulement pour cette saison, mais pour les saisons à venir. Production offensive Après avoir connu une série de victoires, l’équipe a connu des difficultés récemment, en jouant pour .500 lors des 10-12 derniers matchs. À l’exception des derniers matchs, le Canadien a de la difficulté à mettre la rondelle dans le filet adverse. Alors que l’équipe est dans le top cinq de la LNH pour le nombre de buts alloués et bloque plus de tirs que quiconque, elle se retrouve dans le dernier tiers de la ligue pour les buts marqués et il s’agit d’un point qu’il faut améliorer. Le Canadien ne compte que cinq joueur avec 10 buts ou plus, et seul Max Pacioretty est en voie de marquer plus de 30 buts cette saison. La production offensive de Brian Gionta a diminuée, Lars Eller ne produit pas comme on s’y attendait, Raphaël Diaz n’accumule pas les points comme il le faisait la saison dernière, David Desharnais a connu un mauvais début de saison et l’expérience Daniel Brière n’a pas porté fruit jusqu’ici. Il y a définitivement un grand besoin de talent sur les deux premiers trios à Montréal. Du poids à l’attaque Le Canadien forme la plus petite équipe de la LNH encore une fois et bien que Marc Bergevin eut reconnu ce problème en repêchant quelques gros bonhommes en juin dernier, ça n’aide pas le présent et il s’agit d’un point inquiétant pour le reste de la saison alors que les matchs seront plus physiques et les ouvertures moins présentes. Bien que Bergevin ait bien fait en se retirant de la course pour David Clarkson et Ryane Clowe, l’acquisition de Daniel Brière est bizarre sur cet aspect. Il a toutefois emmené George Parros et Douglas Murray mais leur contribution sur l’équipe est limitée, surtout maintenant que Parros a des problèmes de commotions cérébrale depuis le premier match de la saison. Seulement six équipes de la LNH sont moins physiques que le Canadien et prenant en considération le fait qu’ils devront affronter les Bruins, Leafs, Sénateurs, Flyers et Pingouins (6è équipe la plus physique), les choses se compliquent pour les petits Canadiens, surtout à l’attaque. Considérant que l’offensive passe par Gallagher, Desharnais, Gionta et peut-être Brière, c’est alarmant surtout que Plekanec n’est pas reconnu pour sa production lorsque le jeu devient plus physique. Quelles sont les options? Le Canadien est dans la course, à seulement quatre points des Bruins de Boston et il serait surprenant si Bergevin se débarrassait de ses agents libres pour des choix au repêchage ou des espoirs. Il serait aussi très surprenant s’il risquait le futur de l’équipe pour de l’aide temporaire à la date limite des échanges. Il a dit à maintes reprises qu’il bâtissait un gagnant pour plusieurs années et qu’il croit au bon repêchage et au développement des joueurs alors pour lui de se débarrasser d’espoirs ou de choix pour un joueur de location serait peu typique pour lui. S’il était pour échanger un Gionta ou un Markov à une équipe qui a des chances de remporter la Coupe Stanley, c’est peu probable qu’il obtiendrait un joueur qui aurait un impact immédiat en retour, à moins que cette équipe échange d’une position de force. Par exemple, si une équipe a beaucoup de profondeur en défensive et qu’elle avait besoin d’aide à l’aile droite, elle pourrait sacrifier un défenseur en retour de Gionta et du point de vue de Bergevin, il obtiendrait un défenseur possiblement sous contrat pour la saison prochaine. Je pourrais voir ce genre d’échange. Mon opinion personnelle est que les partisans devraient oublier les gros noms qui seront agents libres tels Tomas Vanek, Matt Moulson ou Jaromir Jagr car plusieurs équipes les voudront, ce qui fera monter les enchères. Bref, on peut s’attendre à quelque changement que ce soit avant la date limite mais à moins que quelqu’un fasse une offre à Bergevin qui adresserait un besoin et qui rendrait l’équipe meilleure immédiatement et pour le futur, ne vous attendez pas à rien de bien gros comme certaines rumeurs qu’on a entendu au cours des dernières semaines. Bergevin bâtit une équipe de la bonne façon et seuls ceux qui possèdent un peu de patience le réalisent aujourd’hui… mais tous le réaliseront dans quelques années. Go Habs Go!!!
  15. [TABLE] <tbody>[TR] [TD]Il y en a plusieurs qui croient que les succès des Canadiens de Montréal la saison dernière et de certains joueurs portant le bleu-blanc-rouge furent de la chance, pointant à la saison écourtée. Il en est ainsi avec PK Subban qui a remporté le trophée Norris, les questions à savoir si les jeunes Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher peuvent produire lors d’une longue saison, l’habileté de Ryan White de comprendre son rôle, Andrei Markov de revenir en forme, les vraies talents de Michel Therrien en tant qu’entraîneur, ou de questionner la force de caractère de Carey Price après sa déconfiture de fin de saison. Il y a plusieurs personnes sur cette équipe sentant le besoin de prouver des choses, soit à eux-mêmes ou aux douteux du monde du hockey, même parmi les partisans de l’équipe. Vingt-quatre matchs dans la saison (environ 30%), le Canadien est confortablement en cinquième place dans l’association de l’est, un point derrière les [/TD] [TD][/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] Maple Leafs de Toronto et le Lightning de Tampa Bay, deux derrière les Pingouins de Pittsburgh et tout juste devant les Red Wings de Détroit. Le Canadien, que plusieurs voyaient hors des séries cette saison, sont cinq points devant la neuvième place détenue par les Devils du New Jersey, six points devant l’équipe qui les a éliminé en séries la saison dernière, les Sénateurs d’Ottawa! Ce qui rend le tout encore plus impressionnant est le fait que l’équipe a souffert plus que sa part de blessures et pour la première fois de la saison, l’entraîneur-chef Michel Therrien peut presque compter sur un alignement complet, à l’exception de Rene Bourque qui souffre d’une blessure au bas du corps. Max Pacioretty, Daniel Brière, Brandon Prust, Travis Moen, Douglas Murray, George Parros et Alexei Emelin ont tous manqué plusieurs parties cette saison et plusieurs furent en même temps, forçant Therrien à jongler avec ses trios, incérant Louis Leblanc, Nathan Beaulieu, Patrick Holland, Mike Blunden, Gabriel Dumont et même Martin St-Pierre. Et ces avec cet alignement en santé que le Canadien a balayé la semaine, remportant ses trois matchs contre le Wild, les Capitals et les Pingouins! Juste avant le match contre le Wild du Minnesota, Max Pacioretty a dit des mots qui ont été mal interprétés par quelques médias. Il disait en gros qu’il ne fallait pas trop mettre d’emphase sur le fait que le Canadien domine la LNH au niveau des tirs bloqués car ça veut dire que l’équipe joue trop sur les talons et que lorsque tu bloques des tirs, tu n’as donc pas la rondelle. Certain ont lu une critique envers l’entraîneur et le système de jeu mais j’y ai lu que les joueurs ne sont pas assez agressifs, et Pacioretty a montré ce qu’il voulait dire, répondant avec un tour du chapeau ce soir-là et marquant cinq buts cette semaine! David Desharnais a reçu plus que sa part de critique par les partisans cette saison mais il semble avoir retrouvé ses repaires cette semaine. Le point tournant fût son but en fusillade contre les Blue Jackets de Columbus. Rarement a-t-on vu une telle réaction au banc (en novembre) après un but en fusillade que celle de ses coéquipiers après ce but. Nous avons pu en voir un exemple dans le dernier épisode de 24CH, entendant les joueurs espérer que ce but relance sa saison. Il a depuis beaucoup mieux joué, ce qui a coïncidé avec l’arrivée du jeune Brendan Gallagher qui a formé un trio avec lui et Pacioretty. Quelques partisans et membres des médias ont tenté de faire une histoire de l’utilisation de PK Subban il y a quelques semaines de cela, certains allant même jusqu’à suggérer que Therrien faisait exprès pour aider Marc Bergevin dans ses négociations de contrat avec le défenseur étoile. C’est ridicule. Non seulement Therrien n’a rien contre Subban, mais sa ligne dure a aidé celui qu’il qualifie de pur-sang à remporter le trophée Norris que nous avons vu la saison dernière. Afin d’atteindre le prochain niveau de jeu, Subban a besoin de ce genre de contrôle à ce point-ci dans sa carrière, alors qu’il mature en un joueur complet, et personne ne le sait plus que Subban lui-même, lui qui n’a jamais critiqué Therrien. Aimerait-il jouer dans toutes les situations? Vous pouvez en être certain et c’est pourquoi il fait ce qu’on lui demande car il sait que les entraîneurs travaillent à faire de lui un meilleur joueur. Les dollars suivront et ce, aussi tôt que la saison prochaine. Andrei Markov est de retour et la LNH a remarqué. Non seulement est-il un des meilleurs quarts arrière de la ligue mais depuis qu’il fût jumelé à Subban, le duo joue de grosses minutes dans toutes les situations. Il a peut-être perdu de la vitesse, mais c’est par son jeu intelligent et sa vision du jeu incroyable qu’il se démarque. Il est, à mon avis, un des meilleurs passeurs de la LNH. La question demeure cependant ce que le Canadien devrait faire avec lui vu qu’il deviendra agent libre en fin de saison. Markov a récemment congédié son agent, ce qui n’est pas un bon signe pour les négociations qui approchent. On raconte qu’il veut un contrat de plusieurs saisons, ce qui représente un gros risque pour Marc Bergevin et son équipe. Avec 24 parties de jouées, il y a une surprise au deuxième rang des compteurs du Canadien. Avec seulement quatre points de moins que PK Subban, la jeune sensation Alex Galchenyuk a cinq buts et onze passes, bon pour seize points, un point devant Tomas Plekanec. En quatrième place on retrouve un autre jeune, Brendan Gallagher, qui totalise huit buts et quatorze points. Avec Lars Eller et Michaël Bournival pas loin derrière, on peut voir le changement de garde qui s’établi chez le Canadien et Galchenyuk et Gallagher sont prêts à prendre un plus grand rôle. Un de ces jeunes joueurs qui impressionne cette saison, pas autant sur la fiche de pointage que par les petites choses qu’il fait bien, c’est Ryan White. Il est passé d’un joueur qui se cherchait, qui prenait des punitions stupides, qui tentait de comprendre son rôle sur l’équipe, à un joueur solide en défensive, qui joue avec de la hargne. Therrien n’a pas peur de l’envoyer dans la mêlée dans des situations importantes et pour tuer les punitions. Définitivement un des joueurs les plus améliorés cette saison, il a mérité la confiance de son entraîneur et de ses coéquipiers, et le crédit lui revient ainsi qu’au groupe d’entraîneurs. Y a-t-il encore des doutes que Carey Price a levé son jeu d’un cran? Parmi les gardiens ayant joué au moins 15 matchs cette saison, Price est quatrième dans la LNH avec un MBA de 2,05 et il se trouve au troisième rang pour la moyenne d’efficité à ,935. Seules les victoires n’y sont pas en grands nombres pour l’instant, à cause surtout d’une séquence où l’équipe ne marquait tout simplement pas de buts. Je regardais l’Antichambre sur RDS alors que l’entraîneur des gardiens Stéphane Waite était l’invité et il donne crédit à Price comme étant un bon élève, prêt à écouter et exécuter ce qui lui est présenté. Waite dit qu’il y a deux points majeurs dans le jeu de Price qui montrent de grosses améliorations : sa préparation d’avant-matchs ainsi que son niveau de compétition, incluant son langage corporel. Price a l’air confiant et il joue avec confiance et bien que ni lui, ni Waite n’ont parlé des Jeux Olympiques, vous pouvez être certains que Steve Yzerman et Équipe Canada ont remarqué son jeu. Il reste encore beaucoup de hockey à jouer, c’est certain, et il est trop tôt pour crier victoire avec cette équipe. Le Canadien traversera d’autres périodes difficiles, et il en connaîtra d’autres plus fructueuses. La clé est de rester concentré sur le but, s’améliorer individuellement et en tant qu’équipe et c’est à espérer que les partisans pourront apprécier la route au lieu de s’inquiéter des montagnes russes, surtout lorsqu’on descendra, car il y a une chose de certaine : on remontra encore! Go Habs Go!
  16. Letang semble de plus en plus se diriger vers le marché des échanges en vue du repêchage. Jouons un peu a un jeu que tout fan du CH adore, j'ai nommé: Moi DG du CH je ferais ca............ Ma proposition serait la suivante a Ray Shero: Letang VS Markov + 1er et 2eme choix 2013 + Plekanec + Weber Pas si fou comme échange des 2 bords, surtout si Shero n'arrive pas a signer une prolongation avec le numéro 58. De plus ca laisse la place au centre.... Pour un numéro 4 célèbre... Vous en dites quoi? Et vous, vous faites quoi?
  17. Bon, il me reste 9 M$ avant d'atteindre le plafond. Si j'échange Markov et Gionta pour des choix et deux gros plombiers, je pourrais avoir facilement 18 M$ pour m'amuser. En plus, c'est la meilleure façon d'avoir de bons tuyaux! hihihihi... ~ Marc Bergevin Pour continuer de « rire un bon coup » avec les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier
  18. Oui allô, Andrei, c'est Alexei. Voilà, l'opération s'est bien déroulée et j'en ai pour plus de 6 mois pour ma remise en forme. Je n’ai pas du tout envie de retourner à Moscou, tu as encore ton condo en Floride? - Alexei Emelin Pour continuer de « rire un bon coup » avec les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier
  19. Jarred pas de vous surprendre n'est-ce pas? Pourtant, je suis un p'Tinordinaire. Qui suis-je? Quoi? Est pas drôle? Pffffff... Vous aimez mieux votre russe à face plate ou votre noir à grandes dents... - Jarred Tinordi Pour continuer de « rire un bon coup » avec les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier
  20. Moi je veux voir Andrei Markov à la commission Charbonneau. Avec le réaménagement qui est officialisé, on verra le CH dans la même section que la Floride. Je soupçonne la mafia russe d'avoir fait pression sur Bettman. - un partisan Pour continuer de « rire un bon coup » avec les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier
  21. "Une menace de dissolution", le meilleur argument pour trouver des solutions... rapidement. Donald Fehr et Gary Bettman se souriant et se donnant la main, comme quoi une nuit passée ensemble peut améliorer grandement une relation... Kovalev au camp des Panthers en Floride... il a dû avoir toujours gardé contact avec Markov. Une Conférence de Presse pour s'excuser de n'avoir rien à dire ou dire qu'on s'excuse de n'avoir rien dit ou dire que tout n'a pas été dit ou dire rien... finalement.
  22. Moi partir pour KHL jouer avec Vityaz de Tchekhov. Facile à adapter jouer pour eux... Sont les derniers dans la ligue ... pfffff... ppppffffffffffooooouuuuuuuuaahahahahahaha... Moi rire, faire du bien. - Andrei Markov Pour continuer de "rire un bon coup" avec les pensées des jours précédents : La pensée d'hier Celle d'avant-hier Et celle d'avant avant-hier
  23. Ai-je bien lu dans le journal à matin? Si le PQ est élu, je vais payer 400,000$ de plus d'impôt? Hey M. Bettman, on peut-tu avoir une clause spéciale dans notre convention pour les joueurs du CH? -Andrei Markov Pour continuer de "rire un bon coup" avec les pensées des jours précédents : La pensée d'hier Celle d'avant-hier Et celle d'avant avant-hier
  24. Me poser une question sur Subban. Pffff... bande d'épais. C't'un p'tit cr*ss qui a encore des boutons, qui sent le pipi et qui se prend pour un homme. - Andrei Markov Pour continuer de "rire un bon coup" avec les pensées des jours précédents : La pensée d'hier Celle d'avant-hier Et celle d'avant avant-hier