Search the Community

Showing results for tags 'parros'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • DISCUSSION SUR LE HOCKEY
    • TOUT SUR LE CANADIEN
    • TOUT SUR LA LNH ET LIGUES MINEURES
  • COMMUNAUTÉ FANTÔMES DU FORUM
    • LE SALON DES FANTÔMES
    • LE GRENIER
  • FANTÔMES MORTS DE RIRE
    • TOUT EN HUMOUR
    • À L'AFFICHE
  • FANTÔMESDUFORUM.NET
    • TOUT SUR FANTÔMESDUFORUM.NET

Calendars

  • Community Calendar

Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Interests


Biography


Location


Interests


Occupation

Found 10 results

  1. Quelle journée émouvante ! Coup de maître de Marc Bergevin suivi d'une remise de change de l'équipe qui lui offre une victoire contre l'équipe qui a la meilleure fiche de la ligue jusqu'à ce jour ! Le but est simple... Qu'est en train de penser cette jeune fille qui jette un regard torve à la mon'oncle vers son idole George Parros ? (Photo by Debora Robinson/NHLI via Getty Images)
  2. Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas le plus grand fan du journaliste François Gagnon mais je peux aussi reconnaître lorsqu’il fait du bon travail. Il a tout récemment fait une entrevue avec le Vice-président exécutif et directeur général du Canadien, Marc Bergevin, texte entier publié sur RDS.ca, et il a su poser les bonnes questions. Je vous encourage de lire l’article. Bergevin est un homme intelligent, avec une vision et à chaque entrevue, à chaque conférence de presse, il est facile de reconnaître qu’il sait où il s’en va avec son équipe et il a la force de résister aux tentations afin de rester river sur son but, soit de bâtir une équipe gagnante et ce, pour plusieurs années. Il comprend la valeur des choix au repêchage et au bon développement des espoirs de l’équipe, comme en font foi ses commentaires. « Si nous avions 10, 12 ou 15 points de plus au classement, peut-être que je songerais à modifier mon plan. J’ai bien dit peut-être. Mais aussi content que je le sois de notre place au classement, je sais très bien que trois, quatre ou cinq défaites de suite nous ramèneraient autour de la huitième place. Et il ne faudrait pas paniquer non plus. Il y a de très bonnes équipes qui perdent trois ou quatre matchs de suite dans la LNH d’aujourd’hui. C’est rendu tellement serré que je n’ai pas le droit, comme directeur général, de mettre l’avenir de l’équipe en péril avec des décisions à court terme. Surtout qu’en début de saison, nous placions notre club au sein du groupe des équipes qui auront à batailler jusqu’à la toute fin pour assurer leur place en séries. » Du réalisme, ne pas s’emporter par une série de victoires (ou de défaites), bien comprendre qu’une saison est bien longue et que tout peut arriver. On comprend pourquoi Serge Savard et Geoff Molson ont arrêté leur choix sur Bergevin, et ça va beaucoup plus loin que du fait qu’il soit bilingue. Mais les partisans sont souvent impatients, surtout à Montréal, là où nous avons été choyés par le passé mais là où les partisans ont dû souffrir pendant une vingtaine d’années de mauvaises décisions, sans espoir sérieux d’une conquête de la Coupe Stanley. On perd patience et on la veut maintenant! Tout est analysé et décortiqué, on veut un gros échange, un gros nom. « C’est bien beau un blockbuster, mais dis-moi donc combien tu en as vu cette année? Et l’an dernier? Je crois que le dernier gros échange qui a modifié l’image des deux équipes impliquées s’est conclu il y a trois ans (23 juin 2011) lorsque les Flyers et les Kings ont échangé Mike Richards et les jeunes Schenn et Simmonds. Mon empreinte sur l’équipe, ce sont les jeunes qui l’apposeront. Gallagher, Galchenyuk et Bournival sont ici. Tinordi, Beaulieu et d’autres bons jeunes se développent à Hamilton. Ils seront ici un jour. Sans oublier tous les autres que je viens de voir au Championnat mondial junior. Ça prendra plus de temps. C’est vrai. Car la route vers Montréal pour tous ces jeunes implique un détour à Hamilton. Et c’est très bien comme ça. Parce que ce qu’on bâtit, on le bâtit sur du solide. On le bâtit pour longtemps. Je n’ai jamais vu un jeune être remonté trop tard pour une équipe de la LNH. Mais j’ai souvent vu des jeunes, et des très bons à part ça, être remontés trop vite et gaspiller leur talent et leur carrière. J’espère que nos partisans comprennent ça. » Pour ceux et celles qui prennent le temps d’écouter Bergevin, on peut facilement voir qu’il chante le même refrain depuis le tout début, lorsqu’il a été introduit à son poste. Il prêche la patience, il a bien analysé les jeunes espoirs de l’équipe et il connait le noyau de joueurs, autant avec l’équipe actuelle que dans les mineurs. Il sait aussi qu’il y a des trous à boucher et il est en discussion avec les autres DG de la ligue. Mais il ne paniquera pas. S’il fait un échange, ce sera pour améliorer son équipe non seulement à court terme, mais aussi pour le futur. « Si tu me demandes si je parle avec les autres DG, c’est bien évident. On se parle tous les jours. Des noms sont parfois lancés ici et là. Mais est-ce que ça veut dire que ça va aboutir? Pas du tout. C’est ma responsabilité d’améliorer l’équipe. Je regarde toutes les façons de le faire. Mais à mes yeux, c’est par le repêchage et le développement que les grandes améliorations surviennent. Pas avec des réparations éclair. » Parce qu’il dit bâtir par le repêchage, certains partisans questionnent les acquisitions qu’il a faites l’été dernier. Bergevin veut quand même donner un bon produit aux partisans immédiatement tout en gardant un œil sur le futur de son équipe. Un sujet chaud est celui du Québécois Daniel Brière, auquel il a consenti un contrat de deux ans d’une valeur de quatre millions par année, et qui connait ses difficultés. « On s’attendait à plus de Daniel. C’est bien évident. Plusieurs facteurs l’ont ralenti en première moitié de saison. L’adaptation est plus lente que je l’anticipais. La bonne nouvelle, c’est que Daniel débute normalement ses saisons lentement. Je crois vraiment qu’il débloquera en deuxième moitié de saison et qu’il sera un atout précieux en séries. Regardez ce qui est arrivé avec David (Desharnais) et Max (Pacioretty) en début de saison. Les choses n’allaient pas bien du tout. On leur a fait confiance. Michel a travaillé avec eux. On leur a donné les chances et le temps pour qu’ils s’en sortent. J’envisage la même chose avec Daniel. » Il reconnait donc que le cas Brière est sensible et que celui-ci n’a pas répondu aux attentes. Il admet que jusqu’ici, il semble que ce soit une erreur mais il demeure positif et espère que le joueur pourra s’en sortir. Qu’il le pense vraiment ou non n’est pas important, il supporte le joueur devant les médias, reconnaissant qu’il puisse en donner plus. Mais lorsqu’on parle de Douglas Murray et de George Parros, Bergevin change de ton lorsqu’on insinue qu’il s’agit d’erreurs de sa part. « Des fois je me demande si vous pensez qu’on croyait mettre la main sur des super-étoiles avec Murray et Parros. Nous avions besoin d’un gros défenseur d’expérience et solide pour solidifier notre brigade. On avait besoin d’ajouter du poids sur notre quatrième trio pour mieux affronter les équipes robustes. Murray nous donne exactement ce qu’on attendait de lui. Dans le cas de Parros, les blessures l’ont empêché de nous offrir tout ce qu’on attendait. Mais on voulait un gars qu’on habillerait de temps en temps et qui obtiendrait quelques présences par période. George nous aurait donné ça lui aussi s’il n’avait pas été blessé. » En ce qui me concerne, il est difficile de le contredire. Le Canadien aurait pu garder Tinordi avec le Canadien, mais comme il le mentionne dans cet article, il veut s’assurer de son bon développement, afin qu’il soit fin prêt lorsqu’on lui fera appel. Même chose pour Beaulieu et d’autres espoirs. Mieux vaut jouer de grosses minutes dans les mineurs que de jouer bien peu dans la LNH et l’organisation est convaincue que tous en bénéficieront en bout de route. Hors chers partisans, à moins qu’une offre ne se présente qu’il ne puisse refuser, une offre qui améliorerait l’équipe pour plusieurs années, ne retenez pas votre souffle pour un gros échange et encore moins pour un gros nom comme joueur de location. Lisez les sites de rumeurs pour votre divertissement si vous le voulez, mais de grâce, gardez-vous une petite gêne avant de monter vos espoirs et écoutez plus les paroles du DG de l’équipe. C’est lui qui mène. La question m’a récemment été posée à savoir si Bergevin sera vendeur ou acheteur à la date limite des transactions le cinq mars prochain. Je crois qu’il sera ni l’un, ni l’autre. S’il reçoit une bonne offre qui a du bon sens point de vue hockey, il la complètera mais je doute, après ses dires, qu’il liquidera ses agents libres sans restriction ou qu’il échanger des choix ou espoir pour en acquérir d’autres.
  3. Pour la deuxième année consécutive, le Canadien et les Canucks sont entré dans un pari amical pour Movembre. Le Canadien ayant perdu la saison dernière, Marc Bergevin n'a pas pris de chance et a échangé pour M. Moustache lui-même, George Parros, et les Canucks doivent maintenant porter ce logo sur leur compte Twitter jusqu'à dimanche. <blockquote class="twitter-tweet" lang="en-gb"><p>Pardon our new avatar. We lost a Movember bet to the <a href="https://twitter.com/CanadiensMTL">@CanadiensMTL</a> so they got creative with our logo. Hurts, I know. Only for Sunday!</p>— Vancouver Canucks (@VanCanucks) <a href=" ">December 1, 2013</a></blockquote><script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
  4. DAL @ MTL Mardi 29 octobre à 19 hres Le retour au jeu de George Parros, et peut-être Max Pacioretty! Le Canadien traverse une bonne séquence malgré tous les blessés et c'est surtout dû au trio de Tomas Plekanec, Michaël Bournival et Brian Gionta. Qui se lèvera ce soir? (Photo: Dario Ayala / THE GAZETTE) Qui gagnera et avec quel pointage ? De quelle manière (Temps réglementaire, filet désert, période de prolongation, tirs de barrage) Qui seront les buteurs du CH ? Misez sur TROIS joueurs (peu importe le nombre de buts ci-haut). Question bonus: Qui obtiendra le plus de mises-en-échec pour le Canadiens, et combien?
  5. Un peu en retard pour le sujet, mais mieux vaut tard que jamais. Afin d'apporter un peu d'aide à Brandon Prust, le Canadien a fait l'acquisition du dûr à cuire des Panthers de la Floride et ancien coéquipier de Travis Moen à Anaheim, George Parros. Âgé de 33 ans, le collosse ailier droit fait pencher la balance à 228 livres du haut de ses 6'5", une présence intimidante sur patin, un poid lourd, un vrai. Le Canadien a cédé en retour l'espoir Phillippe Lefebvre ainsi qu'un choix de 7e ronde en 2014. Il reste un an au contrat actuel de Parros qui le voit recevoir 937 500$, après quoi il pourrait devenir agent libre sans restriction. Mais quelle fût la réaction de Brandon Prust en apprenant l'échange? <blockquote class="twitter-tweet"><p><a href="https://twitter.com/GeorgeParros">@GeorgeParros</a> ohhhh yaaaaaaaa</p>— Brandon Prust (@BrandonPrust8) <a href=" ">July 5, 2013</a></blockquote><script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <script src="http://www.hockeydb.com/em/?text_col=%23000000&linktext_col=%230000ee&linktext_hover_col=%23770000&bg_col=%23f0ecdd&border_col=%23000000&title_bg_col=%23d6cda5&row_bg_col=%23ffffff&row_alt_bg_col=%23f5f2e9&header=1&pid=45094" type="text/javascript"></script>
  6. Un puzzle peut-être plaisant, mais parfois, il peut devenir un sérieux casse-tête. Je vous propose de venir jouer tous les dimanches à un nouveau jeu interactif. Interactif? Bien sûr... Vous complétez l'image et vous écrivez ce qui vous vient en tête et on en discute par la suite. Amusons-nous!!! Bon dimanche les fantômes... <iframe style="width:100%;height:600px" src="http://www.jigsawplanet.com/?rc=play&pid=0860e09241b2&view=iframe" title="Parros - online jigsaw puzzle - 88 pieces" frameborder="0">[Your web browser does not support frames or is currently configured not to display frames. However, you may visit the related page.]</iframe>
  7. Moi j'ai pas envie de jouer dans l'Atlantique, j'sais pas nager. Quoi? Pacifique, Centrale, Métropolitaine et Atlantique sont les nouvelles Sections de la LNH? Pffff, euh, oui oui, je l'savais. ~ Georges Parros Pour continuer de « rire un bon coup » avec les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier
  8. Avec 6 attaquants et 4 défenseurs de 6 pieds et moins, ça fait cher payer le pouce! C'est vraiment charrié par les cheveux. Ce n’est pas l'arrivé de Parros qui va augmenter le poids. En tout cas, les goûts, ça se déguste pas. ~ Jean Perron Pour continuer de « rire un bon coup » avec les pensées des jours précédents : Celle d'hier Celle d'avant hier Celle d'avant avant-hier